La Séance de Yoga

La séance de yoga dure 2 heures et s’articule autour de 3 axes :

  • Une brève relaxation, des mantras et des exercices respiratoires (Pranayama)
  • La Salutation au Soleil (Surya Namaskar) et 12 postures (Asanas)
  • Une relaxation guidée (Savasana)

C’est un type de Yoga qui permet d’explorer et augmenter nos capacités respiratoires, notamment avec Kapalabhati (nettoyage des poumons et recharge en énergie) et Anuloma Viloma (Respiration alternée).

Avec la Salutation au Soleil et les postures, le corps s’assouplit, s’étire et se tonifie. Tous les systèmes sont sollicités : le système cardio-vasculaire, le système nerveux, le système respiratoire, les articulations, les tendons, les ligaments, les muscles et les os sont vascularisés et oxygénés.

Pendant la relaxation finale guidée, le système nerveux sympathique (responsable de la stimulation) fait place au système nerveux parasympathique (responsable de la relaxation).
Durant toute la séance, de courtes pauses (Savasana) entre les postures permettent au corps de libérer les tensions grâce à une respiration abdominale profonde.

Mantra : chant qui ouvre le cœur

Le Sanskrit (langue ancienne de l’Inde) contient des énergies mystiques subtiles. Ces énergies correspondent aux canaux qui circulent dans le corps entier, comme les méridiens en acuponcture. Ces ‘nadis’ (canaux du son) commencent à vibrer quand un Mantra est chanté, récité ou répété mentalement.
Le chant des mantras est basé sur des mélodies simples issue des Ragas, forme de musique indienne classique.

C’est aussi une façon de s’harmoniser avec le groupe.

C’est d’ailleurs l’essence du Yoga : l’union, on dit aussi la non-dualité.

Avant de commencer

La posture parfaite ?

Avant de vous lancer dans les postures de yoga, gardez en tête que chaque corps est différent : ne serait-ce que le squelette, le vôtre n’est pas le même que celui du yogi (ou de la yogini) qui se contorsionne à côté de vous, les doigts dans le nez… D’une personne à l’autre, les os sont plus ou moins long, les angles d’ouverture des articulations sont variables, de même que les proportions entre le buste et les jambes et quantité d’autres qualités de votre anatomie.

Vous trouvez que c’est injuste ? Pourtant d’une posture à l’autre, des jambes courtes sont tantôt un avantage, tantôt un inconvénient. Et la bonne nouvelle, c’est que vous avez une marge de progression dans les autres domaines : l’assouplissement et le tonus de vos muscles, l’alignement de la colonne vertébrale et des articulations entre elles, l’équilibre, sans oublier le souffle, l’aptitude à se relaxer et à se stabiliser, à tenir dans la durée, immobile et calme. C’est pourquoi vous êtes bien tombés : la pratique du Yoga est une attitude face aux situations auxquelles nous sommes confrontés tout au long de notre vie… et ça commence par notre attitude face au corps et au mental ! Alors, voilà un conseil avisé :

N’utilisez pas votre corps pour entrer dans une posture…
mais  utilisez une posture pour entrer dans votre corps.

En quoi ça consiste ? Avant tout, ne soyez pas pressés. Commencez par respirer profondément et maintenez cette respiration pendant toute la durée de la posture. La posture vous invite à explorer des muscles et des articulations : sondez vos limites en bougeant d’un cm vers l’avant, vers l’arrière, sur les côtés, plus haut ou plus bas. Essayez de tendre un peu plus ou un peu moins. Observez les différences de sensations et à quel point la respiration, la lenteur et la précision sont vos alliés.

Petit à petit vous vous familiarisez avec votre corps et avec vos sensations. Vous parvenez ainsi à expérimenter du confort là où ça coinçait quelques minutes avant.

Alors seulement, la posture commence, car la posture se traduit par l’immobilité pendant un laps de temps qui peut aller de 5 respirations à plusieurs minutes et qui augmente en fonction de la régularité de votre pratique. Vous voilà en train d’expérimenter la sensation d’une agréable expansion et d’un voyage intérieur.

Pour plus d’informations au sujet de notre anatomie, je vous invite à consulter cet article du blog de Clémentine (que je ne connais pas personnellement), en plus elle est très drôle : https://3heures48minutes.com/proportions-yoga/

A méditer …

la posture, la respiration et la relaxation sont indissociables  :
Pour être dans une posture stable et confortable, je dois respirer correctement et être relaxé
Pour respirer correctement, je dois adopter une posture stable et confortable et être relaxé
Pour être relaxé, je dois adopter une posture stable et confortable et respirer correctement.

Faire du Yoga à tous les moments de la vie

Sur ces bases, le yoga est accessible à tous car il offre de nombreux accommodements :

Pour les femmes enceintes, le yoga est un outil précieux, les postures sont choisies pour accompagner les transformations du corps, en douceur, dissiper les tensions et favoriser une bonne gestion des modifications hormonales, digestives, respiratoires, etc.

Pour les enfants, un yoga ludique d’une petite heure leur fait découvrir plein de posture rigolotes et leur offre la possibilité de jouer puis de se calmer. Petit à petit, ils adoptent de nouveaux réflexes, le goût de l’entraide et du calme. C’est encore mieux s’ils peuvent partager ce moment de joie avec un parent, c’est l’occasion rêvée de créer de merveilleux souvenirs et de renforcer les liens familiaux.

Pour les seniors qui souffrent de problèmes articulaires ou de perte d’équilibre, le Yoga sur chaise est l’idéal pour ralentir la progression de ces troubles.

Le Yoga au quotidien

Chaque jour un petit peu de yoga, on peut s’étirer le matin et faire quelques exercices de respiration, ou chanter des mantras. Et aussi au travail, quelques postures pour se dérouiller pendant la pause.

Et surtout dans le jardin, dans la forêt ! Quel bonheur de faire le pitre avec un arbre et un gros caillou !